Majesty

  • Publié le
  • Par Maxime Barrette
  • Publié dans Famille
  • 0
Majesty

Majesty

 

En sérieux prétendant au trône, courtisez différentes personnalités notables dans votre royaume pour vous couvrir d’or et remporter la couronne!

 

Majesty est un jeu de société simple et rapide qui se joue de 2 à 4 joueurs. Chaque joueur tient les rênes d’un royaume qui accueillera 12 personnages aux facultés diverses. Les royaumes sont tous identiques et comprennent les bâtiments suivants : un moulin, une brasserie, une herboristerie, une tour de guet, une caserne, une taverne, un château et un dispensaire. Ils sont représentés par des cartes déposées dans cet ordre devant le joueur. Chaque bâtiment n’accueille qu’un seul type de personnage (sauf le dispensaire). Sur les cartes de bâtiment est inscrit l’action activée lorsqu’un personnage y est placé. C’est de cette façon que le joueur percevra de l’or et des assistants ou qu’il ordonnera une attaque contre ses rivaux.

 

Le jeu utilise une dynamique simple à retenir. À son tour, le joueur choisit un personnage parmi les 6 proposés, l’insert dans le bâtiment respectif de son royaume, réalise l’action du bâtiment, puis pige une nouvelle carte de personnage pour la placer à la suite des 5 personnages restants. C’est maintenant au tour du joueur à sa gauche. L’enchaînement devient rapide alors qu’en peu de temps, il y a 12 personnages dans chaque royaume.

 

Là où il faut réfléchir davantage c'est dans la gestion des assistants. Représentés par des meeples blancs, ils vous permettront d’enrôler un personnage situé plus loin dans l’ordre des cartes. Le premier personnage est gratuit, peu importe son rôle. Si vous désirez un des 5 autres personnages présents dans la « population », vous devrez demander l’aide d’un de vos assistants pour passer outre chaque personnage que vous ne désirez pas. De cette façon, 5 assistants seront nécessaires pour acquérir les services du 6ième personnage de la population. Il faudra donc bien les gérer!

 

Un système de bataille vient rajouter du piquant et une dose de stratégie au jeu. Les soldats, dans la caserne, vous permettront d’attaquer vos adversaires et les gardes, dans la tour de guet, vous défendront contre les attaques ennemies. Les attaques réussies indiquent qu’un personnage du royaume touché sera blessé et envoyé dans le dispensaire, auquel cas, il devient absent. Il faut donc avoir à l’œil les casernes adverses et avoir assez de gardes pour compenser!

 

En bout de ligne, avec les personnages qui vous seront présentés dans la population, il vous suffira de faire des choix judicieux en prenant en compte vos combinaisons de personnages et celles de vos assaillants. Les combinaisons sont nombreuses : vous pouvez très bien vous concentrer sur quelques bâtiments ou viser tous les bâtiments en même temps. C’est vous le prétendant au trône après tout!

 

De cette façon, même si le concept du jeu est facilement assimilable, chaque partie sera différente. De plus, les cartes de bâtiments se retournent pour proposer une variante aux actions possibles. Pour encore plus de diversité, optez pour la face A des cartes, la face B, ou votre propre arrangement!

 

 

Le matériel du jeu vaut également une mention. Les cartes de bâtiment, si on les colle dans l’ordre, forme effectivement le paysage d’un royaume. C’est un petit détail qui m’émoustille! Les pièces d’or, comme des mini-jetons de poker, sont de qualité et j’apprécie qu’ils ne soient pas légers. Ils se tiennent bien et on ressent davantage notre richesse.

 

Lorsque j’ai découvert Majesty, c’était pour y jouer à 2. Ma copine et moi, après le souper, aimons s’installer devant un jeu ou deux pour nous détendre de notre journée. Majesty a su combler nos attentes. Les règles du jeu sont faciles à comprendre, l’installation ne prend qu’une minute et hop!, on commence à se garnir de personnages pour récolter plus d’or que notre concurrent. Le jeu à deux est effectivement très rapide : dès la partie d’introduction terminée, on enchaînait les personnages et on s’arrachait les pièces et les assistants presqu’en même temps que l’autre. En 15 minutes, on a pu annoncer un gagnant!

 

C’est également un jeu où il n’y a pas de secret. Chaque joueur a 12 personnages face visible à choisir et les pièces d’or sont à la vue de tous. En prêtant un minimum d’attention aux actions de ma copine, je sais qu’elle est en avance sur moi (c’est presque toujours le cas…). C’est pourquoi Majesty est convivial, sans cachotteries. Il y a une grande attribution de points à la fin du jeu qui peut réserver des surprises, mais gagner ou perdre n’a pas réellement d’importance. L’important est d’avoir passé du bon temps avec ma copine et d’avoir été fier de mes coups. Après cela, on rejoue une partie, évidemment! Je vais bien la battre un jour!

 

La partie à 2 est donc rapide et nécessite un temps de réflexion moyen. Pour plus d’analyses et de stratégies, je vous conseille de jouer à 3 ou à 4 joueurs. Plus de personnages, plus de coups joués avant de pouvoir jouer le vôtre et plus de batailles! Lors d’une partie à 3, j’ai effectivement pu expérimenter ce dernier aspect et c’était franchement comique (pour moi!). Mes concurrentes, à chacun de mes 4 soldats posés dans ma caserne, voyaient l’un de leurs personnages se rendre au dispensaire pour se faire soigner. Je ressentais une certaine puissance! Je n’ai pas été en mesure de remporter la partie (je vous laisse deviner qui a gagné…), mais je l’ai adoré et je vous recommande de l’essayer, si ce n’est que pour voir les exaspérations de vos adversaires!

 

Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer le jeu Splendor, qu’on dit comme l’ancêtre de Majesty. Les deux œuvres sont de l’auteur français Marc André. Splendor a une excellente réputation, plusieurs extensions et même, une application mobile. Quand on parle de Majesty comme la « suite » de Splendor, ce n’est pas rien! Pour ma part, j’ai joué à Barony, du même auteur. Un jeu splendide qui demande beaucoup de réflexions tactiques. J’aime dire que c’est comme un jeu d’échecs, avec des ressources à collecter, un terrain de jeu toujours unique et qui peut se jouer de 2 à 4 joueurs.

 

Majesty : Une couronne pour un royaume est parfait autant pour les couples, les enfants, les familles, les amis… il est réellement fait pour tout le monde, peu importe ce qu’on recherche comme sensation de divertissement. Encore une fois, j’ai été charmé par un jeu de société que je ne connaissais pas et je peux le dire haut et fort : Majesty mérite de se faire connaître!

 

Catégorie : Jeu de cartes / Famille
Nombre de joueurs : 2 à 4 joueurs
Âge recommandé : 7 ans et +
Temps de jeu : 20 à 30 minutes

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires

Abonnez-vous à notre infolettre

Tous droits réservés 2018 L'As des jeuxL'As des jeux